à la fois de m'émouvoir et donner du plaisir

France | Paris | Le chef Pierre Gagnaire

La cuisine ne se mesure pas en termes de tradition ou de modernité. On doit y lire la tendresse du cuisinier. Je me suis rendu compte très tôt que j'ignorais la matière première. Je l'ai découverte, regardée, mangée, touchée pour construire mon univers sensoriel et écrire mon garde-manger. J'ingérais, digérais cette découverte et le résultat devint au fil des jours plus harmonieux. La composition d'une assiette doit être très construite, lisible, singulière et je m'attache à trouver le moyen à la fois de m'émouvoir et donner du plaisir. Un ami